Ectac - 1.500 policiers et gendarmes pour la passation de pouvoir -

Publié le par Sylvain.ectac

PRESIDENTS : Le futur ancien et le futur nouveau seront bien protégés pour la cérémonie de passation de pouvoir dimanche 14 mai,

PRESIDENTS : Le futur ancien et le futur nouveau seront bien protégés pour la cérémonie de passation de pouvoir dimanche 14 mai,

On n’a pas tous les jours deux présidents de la République à protéger. Près de 1.500 policiers et gendarmes sécuriseront la passation de pouvoir entre François Hollande et Emmanuel Macron, 8e président de la Ve République, qui recevra dimanche 14 mai, les clés de l’Elysée, a annoncé samedi la préfecture de police de Paris, 
Si vous comptiez faire une balade en voiture du côté du 8e arrondissement, on vous conseille d’envisager un itinéraire bis. La circulation automobile sera interdite dès 9h45 dans un large périmètre comprenant, entre autres, les Champs-Elysées, l’Arc de Triomphe et le palais de l’Elysée. Des points de filtrage et de contrôle d’accès seront mis en place dans ce même secteur, où des restrictions de stationnement seront également instaurées, 
D’après le programme officiel, les cérémonies d’installation du nouveau chef de l’Etat se tiendront à partir de 10h, avec l’arrivée d’Emmanuel Macron à l’Elysée. François Hollande s’enfermera avec lui une vingtaine de minutes dans le bureau présidentiel pour lui communiquer quelques secrets d’Etat, dont les codes de l’arme nucléaire, puis partira vers 10h30. Emmanuel Macron prononcera ensuite sa première allocution en tant que président de la République,
Une cérémonie d’hommage au Soldat inconnu se déroulera à l’Arc de Triomphe entre 12h15 et 12h35. Si vous ne connaissez pas bien Paris, on vous informe que pour aller de l’Elysée à l’Arc de Triomphe, il suffit de remonter les Champs-Elysées. Or, c’est sur cette avenue, l’un des sites les plus touristiques de France, qu’a eu lieu un attentat le 20 avril. Un homme a tiré sur un car de police et tué un policier, avant d’être à son tour abattu, 

Publié dans Gouvernance -

Commenter cet article