Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ectac - Juppé : Macron, c'est un peu docteur Jekyll et Mister Hyde -

Publié le par Sylvain.ectac

"On ne peut pas être dans un gouvernement qu'on n'arrête pas de critiquer", a estimé Alain Juppé au sujet d'Emmanuel Macron,

"On ne peut pas être dans un gouvernement qu'on n'arrête pas de critiquer", a estimé Alain Juppé au sujet d'Emmanuel Macron,

Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite, a comparé mercredi Emmanuel Macron à "docteur Jekyll et Mister Hyde", après sa démission du gouvernement mercredi.
Une "inconhérence" entre les actes et les paroles. "Il était urgent qu'il quitte le gouvernement. Parce qu'on ne peut pas être dans un gouvernement qu'on n'arrête pas de critiquer. Monsieur Macron a sans doute beaucoup de talent, on verra à l'avenir", a déclaré Alain Juppé à la foire de Châlons-en-Champagne. "C'est un peu docteur Jekyll et Mister Hyde : d'un côté il tient des propos anti-socialistes et en tout cas très libéraux et d'autre côté qu'est qu'il a fait ? Il a conseillé le président de la République pendant des années pour lancer une politique économique désastreuse avec le matraquage fiscal des entreprises et des classes moyennes", a poursuivi le maire de Bordeaux. "Il y a cette espèce d'incohérence et les actes qui fait qu'on devrait s'interroger", a-t-il ajouté.
Concernant le positionnement de l'ex-ministre de l'Economie sur l'échiquier politique, Alain Juppé a commenté : "je crois qu'il est parfois difficile d'être nulle part",
L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy a aussi affirmé que la démission d'Emmanuel Macron était "une humiliation terrible pour François Hollande",

L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy a aussi affirmé que la démission d'Emmanuel Macron était "une humiliation terrible pour François Hollande",

Luc Chatel (LR) a critiqué mercredi Emmanuel Macron, qui a démissionné tout en défendant l'action du gouvernement, le comparant à un "Brutus au sabre de bois", qui "veut tuer le père, mais n'ose pas devant l'opinion".
"Brutus au sabre de bois". "Qu'il aille jusqu'au bout, Emmanuel Macron ! Il a passé les 29 minutes sur 30 du journal télévisé de TF1 d'hier soir à nous expliquer que François Hollande était formidable, qu'il n'avait rien contre lui, contre le gouvernement actuel, il a défendu les mesures", a déclaré Luc Chatel sur Radio Classique. "Ça fait un peu 'j'ai envie de tuer le père, mais je n'ose pas trop', c'est un peu Brutus au sabre de bois, celui qui a envie de tuer le père mais n'ose pas devant l'opinion", a estimé le président du Conseil national des Républicains.
"Il va découvrir la vie". "Je suis dubitatif sur cette stratégie. (...) C'est un peu compliqué d'expliquer aux Français 'moi je veux être utile pour mon pays, mais je déserte alors qu'on est à croissance zéro, qu'il y a cinq millions de chômeurs'" (...) 'je suis ministre de l'Economie, mais je serai plus utile à faire du porte-à-porte et à aller vous écouter'", a-t-il dit. Mais maintenant qu'il a démissionné, il "va découvrir la vie, voir ce que c'est de ne pas être élu, de ne pas avoir de racines, de ne pas avoir de soutiens", a poursuivi Luc Chatel. "La démarche de l'élection présidentielle ça se construit pendant des années (...) On peut incarner des idées nouvelles et du renouveau tout en ayant des racines, en étant élu", a-t-il assuré. 
"C'est un affront. Hollande nous avait expliqué qu'il faisait la synthèse entre l'aile droite et l'aile gauche, il n'y avait plus d'aile gauche depuis deux ans, maintenant il n'y a plus d'aile droite aujourd'hui. La synthèse elle a fait pschitt", a encore estimé Luc Chatel,

Publié dans Gouvernance -

Partager cet article

Ectac - A 93 ans, Marc Riboud, célèbre photographe est mort -

Publié le par Sylvain.ectac

Le célèbre photographe français Marc Riboud est mort des suites d'une longue maladie à l'âge de 93 ans,

Le célèbre photographe français Marc Riboud est mort des suites d'une longue maladie à l'âge de 93 ans,

Le photographe Marc Riboud, célèbre pour ses reportages dans le monde entier, est décédé mardi à l'âge de 93 ans des suites d'une longue maladie, a annoncé sa famille mercredi.
Parmi ses clichés les plus connus, La Fille à la fleur (1967), celui d'une militante contre la guerre du Vietnam, face à des soldats en arme devant le Pentagone, et Le Peintre de la Tour Eiffel, un ouvrier en équilibre sur la structure de la Tour (1953),

Partager cet article

Ectac - Vallaud-Belkacem : Pas de moratoire sur la réforme du collège -

Publié le par Sylvain.ectac

Le Snes-FSU a appelé à la grève dès le 8 septembre pour protester contre la réforme du collège et demander un moratoire. Une revendication que rejette la ministre de l'Education nationale,

Le Snes-FSU a appelé à la grève dès le 8 septembre pour protester contre la réforme du collège et demander un moratoire. Une revendication que rejette la ministre de l'Education nationale,

ll n'y aura "pas de moratoire" sur la réforme du collège qui entre en vigueur à cette rentrée, a déclaré mercredi sur RTL Najat Vallaud-Belkacem, interrogée sur une revendication du premier syndicat du secondaire. 
Un syndicat parmi d'autres. Questionnée à la veille de la rentrée des élèves sur l'appel à la grève lancé par le Snes-FSU dès le 8 septembre contre la réforme du collège, la ministre de l'Education nationale a rétorqué : "Relevons pour être totalement honnêtes qu'il s'agit d'une organisation et qu'il en existe bien d'autres dans l'Education nationale, que cette organisation syndicale a décidé de continuer à dire ses réticences face au projet de réforme du collège, qui n'est plus d'ailleurs un projet à ce stade, puisqu'il devient réalité en cette rentrée".
"Une préparation extrêmement ambitieuse". Le Snes n'appelle pas seul à la grève, mais au sein d'une intersyndicale qui inclut les syndicats FO, CGT, Sud, Snep-FSU (enseignement professionnel) et Sundep (privé). Lors de sa conférence de rentrée vendredi, le Snes a dit espérer un moratoire sur certains dispositifs de la réforme du collège. "Non, il n'y aura pas de moratoire", a dit la ministre sur RTL. "Il y a eu durant l'année 2015-2016 une préparation extrêmement ambitieuse de cette réforme", a-t-elle ajouté. "C'est la première fois dans l'Education nationale que pour accompagner une réforme nous mettons un an de préparation avec 700.000 journées de formation".
Certaines enseignants "hostiles" et "inquiets". "Il y a un panel très vaste" parmi "les enseignants de collège" avec "des enseignants qui sont décidés à se montrer résolument hostiles dès le début à la réforme" car ils "pensent que ce n'est pas une bonne chose que les collèges aient une part d'autonomie pour s'adapter à la réalité de leur territoire". Il y a aussi "des enseignants qui étaient inquiets parce qu'il a circulé tellement de fantasmes" et ces inquiétudes ont été, selon elle, "pour l'immense majorité levées l'année dernière, lors de ces formations". Elle a également évoqué "des enseignants qui sont tout bonnement enthousiastes à mettre en place cette réforme",

Publié dans Gouvernance -

Partager cet article

Ectac - Émile Banning : Citations diverses - Biographie - 31 août 2016 -

Publié le par Sylvain.ectac

Citation Émile Banning,

Citation Émile Banning,

Rien n'est comparable aux qualités d'un ministre qui arrive si ce n'est les défauts d'un ministre qui part,

Émile Banning,

Partager cet article

Ectac - Le musicien brésilien Gilberto Gil à nouveau hospitalisé -

Publié le par Sylvain.ectac

Il y a quelques jours, l'artiste avait déjà dû annuler un concert avec Caetano Veloso dans le cadre de leur tournée commune "Deux amis, un siècle de musique",

Il y a quelques jours, l'artiste avait déjà dû annuler un concert avec Caetano Veloso dans le cadre de leur tournée commune "Deux amis, un siècle de musique",

Gilberto Gil, légende de la musique brésilienne âgé de 74 ans, a de nouveau été hospitalisé mardi à Sao Paulo pour soigner une insuffisance rénale, trois jours après avoir annulé un concert avec Caetano Veloso, a-t-on appris auprès du centre hospitalier où il est soigné.
Un concert annulé samedi dernier. L'hôpital Syro-Libanais de la mégapole brésilienne a confirmé l'hospitalisation de Gilberto Gil, tandis que son entourage a indiqué à la presse locale que le chanteur devait se soumettre à une batterie d'examens et poursuivre un traitement destiné à soigner ses problèmes rénaux. Les soucis de santé du chanteur l'ont contraint à annuler un concert prévu samedi dernier à Rio de Janeiro avec celui qu'il appelle son "frère", Caetano Veloso, dans le cadre de la tournée "Deux amis, un siècle de musique" entamée l'été dernier. 
Une véritable star au Brésil. Gilberto Gil a déjà été hospitalisé trois fois depuis février. La dernière fois, il avait quitté l'hôpital Syro-Libanais à la fin du mois de juin, à temps pour se produire à la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques de Rio, le 5 août. Gilberto Gil, qui a à son actif près de 60 disques, quatre millions d'exemplaires écoulés et d'innombrables récompenses, est l'un des artistes les plus respectés au Brésil. Il a été ministre de la Culture du président Luiz Inacio Lula da Silva de 2003 à 2008. Né en 1942 dans l'Etat de Bahia (nord-est), il s'est imposé comme l'un des leaders du "Tropicalismo", qui a bouleversé les sonorités et les textes de la musique brésilienne sous la dictature militaire entre 1964 et 1985,

Publié dans Santé - Médecine -

Partager cet article